balades d'un couple franco-japonais…

Articles tagués “temple

La Terre et le Ciel.

Salut! Après l’article très orienté arbres/animaux de la dernière fois, j’ai décidé de changer un peu….. d’animal. Aujourd’hui, nous t’emmenons enfin à Arashiyama, après y être passé et en être reparti sans avoir mené à terme nos projets. Cette fois, le temps va osciller en permanence entre averses et éclaircies, mais nous ne renoncerons pas! Le programme est simple : la montagne aux singes, et le Tenryû-Ji (le temple du dragon céleste), le premier des 5 temples bouddhistes majeurs de la branche Rinzai de Kyôto. En route, et pas de singeries dans les rangs!

(suite…)

Publicités

Le Rouge et le Brun.

Salut! Aujourd’hui est un grand jour. Depuis le temps que j’attends l’Automne, je commençais à désespérer. Il faut dire que nous sommes le 16 Novembre, que j’ai appris que chez moi à Saint Etienne il a neigé aujourd’hui, et qu’ici, les arbres ont daigné passer leur robe automnale depuis quelques jours seulement. Sakura étant en vacance à partir d’aujourd’hui, nous avons décidé d’aller nous mettre au vert, ou plutôt au rouge. Restait à choisir la destination… Retourner à Arashiyama, ou retourner à Nara? Si tu as déjà lu les articles cités, ou si tu connais ces villes, la photo ci dessus te donne déjà la réponse… Notre dernier voyage dans l’ancienne capitale remonte à bien plus longtemps et, en semaine, la ville sera certainement plus calme que le quartier de Kyôto. C’est donc reparti pour Nara, et si l’an dernier nous avions surtout visité les grands temples, cette fois, ceux qui nous intéressent, ce sont les arbres et les cerfs. Tout le monde s’est fait beau pour les photos et a revêtu son pelage d’Automne. Les arbres en rouge, les cerfs en brun…

(suite…)


Varier les plaisirs.

Bien le bonjour! Aujourd’hui, petit veinard, tu vas pouvoir profiter d’une longue promenade sans bouger de chez toi! Hier, poussé par le très beau temps, j’ai décidé d’aller marcher un peu. Au final, ma balade a duré 5 heures. 5 heures de pur plaisir, de silence, de rencontres inattendues, et d’emerveillements simples. Comme d’habitude, j’ai choisi un point de départ et j’ai laissé mes pieds passer devant pour la suite. Tout commence donc dans le quartier voisin du mien, à Sôzen-Ji, où un temple attend notre visite. Nous irons ensuite jusqu’aux berges de la Yodogawa, déjà arpentées et déjà adorées. Mais aujourd’hui, le plus grand fleuve d’Ôsaka nous reserve de très variées et jolies surprises…

(suite…)


Ce qu’il n’y a pas à voir.

Bonjour! Aujourd’hui, malgré le temps trèèèès incertain, Sakura et moi décidons d’aller traîner nos guêtres à Arashiyama. Ces jours ci, je reste un peu trop enfermé pour mes révisions et chaque jour de congès de Sakura est un jour pluvieux… J’en ai marre, on tente le coup! De toute façon je veux sortir. Arashiyama, c’est LA destination touristique du coin. Près de Kyôto, les foules se pressent pour voir les temples, le parc aux singes, la ballade dans les gorges à bord du très célèbre petit train bâptisé « Torokko » (de l’anglais truck). On peut y descendre les rapides à bord de frêles esquifs gavés de touristes, ou se promener dans les eaux calmes sur de jolies barques… »The place to be », surtout à l’Automne. Le rougroiement des feuilles est très en retard cette année, et commence tout juste, c’est le bon moment. On a prévu la balade en train, puis le parc aux singes, plus si le temps est clément… oui mais voilà, il y a ce qui est prévu, et il y a ce qui arrive…

(suite…)


Passer au vert.

Ohlala!! Déjà 5 jours sans articles? Mais que fais-je? Dans quel état j’erre? Il faut dire que ces jours ci, le temps n’est pas merveilleux, ce qui nous a obligé à remettre à plus tard notre escapade prévue à Arashiyama… Mais on y reviendra… Et puis les révisions pour ma formation ne sont pas étrangères à l’affaire. M’enfin 5 jours sans te donner un petit quelque chose de Japonais à grignoter, ça ne va pas du tout! Poussé par mon sentiment de culpabilité (et certainement pas par la lassitude de mes révisions), j’ai décidé aujourd’hui, malgré le temps couvert, de partir en balade. Destination Tennoji, où nous avions déjà visité le zoo l’an dernier, ainsi que le fameux Shitennoji, superbe temple, et plus ancien du Japon. Aujourd’hui, nous nous tournons vers le Tennoji Koen, le jardin donc, et si tu es sage, nous marcherons un peu jusqu’à un autre temple : l’Imamiya Ebisu Jinja…

(suite…)


Télé la réalité.

Toujours en plein coeur de la mer intérieure de Setô, au large de Shikoku, dans une région réputée pour sa production d’olives, ses décors aux accents méditerrannéens et ses habitants chaleureux, l’étape d’aujourd’hui sera longue et intense. Sous un soleil de plomb, les candidats seront confrontés à des épreuves d’endurence, des moments difficiles, mais aussi des rencontres inoubliables! Aujourd’hui, ils devront, plus que jamais, faire appel à leur esprit d’équipe s’ils veulent gagner l’épreuve d’immunité et remporter une soirée spéciale qui leur ouvrira les portes du folklore du pays : une représentation de théâtre Kabuki. L’étape commence à Teshima, et la course se poursuivra jusqu’à l’un des lieux les plus romantiques de l’île de Shôdoshima : l’Angel Road. Une émission particulièrement longue aujourd’hui, et pleine de rebondissements! Bonjour et bienvenue dans Pekin Express : les chemins de Setô! (générique)

(suite…)


Il suffit de passer le pont.

Je suis donc de retour à Osaka, et je n’ai pas perdu de temps pour reprendre mes visites et déambulations. Aujourd’hui, comme souvent, j’ai décidé de rallier un point B, et, à partir de là, me laisser guider par mes envies. A l’image de ce guitariste dont les notes sont dispersées par le vent, et dont le seul public est la faune de Yodogawa, mes pérégrinations du jour m’ont rappelé les paroles de Brassens : « il suffit de passer le pont, c’est tout de suite l’aventure« . Du temple Tenmangu aux berges de Yodogawa, la promenade du jour est placée sous le signe des Arts et Lettres…

(suite…)


Excipit.

Bonjour bonjour! Aujourd’hui je me suis enfin réveillé à côté de Sakura, dans le Kansai, à Osaka. Finalement, ces 3 semaines à Tokyo seront passées assez vite, bien occupés que nous étions à bûcher nos cours et fêter nos rencontres… Cette formation intensive au DEF (en tout cas la partie en présentielle), m’a permis non seulement d’apprendre énomément, mais aussi de rencontrer des gens extraordinaires qui m’ont conforté (s’il en était encore besoin) dans mes choix de vie et mes projets. Je suis entré comme un ver-à-soie à l’Institut Franco-Japonais de Tokyo, j’ai déjà l’impression d’en sortir comme un papillon. Il n’y a plus qu’à s’envoler… Bref! Comme tu l’as remarqué si tu lis mes pages, je ne me suis pas privé de quelques visites dans la capitale, et aujourd’hui, je vais clore cette parenthèse Tokyoïte par une petite promenade dans le quartier d’Asakusa, à la rencontre du plus vieux temple de Tokyo : Sensô-Ji.

(suite…)


Alone in Kagurazaka.

Bonjour bonjour!! Aujourd’hui tu as droit à un petit article rapide. Comme tu le sais si tu lis ces lignes, je suis à Tokyo pour suivre une formation DEF, pour devenir professeur de français au Japon. Ma chérie m’a donc laissé dans la capitale, puisqu’elle travaille à Osaka Voici donc que ma première semaine seul dans la capitale touche à sa fin. Je suis très occupé par la formation très intense (et passionnante dieu merci), mais j’ai quand même eu le temps de faire quelques photos… A notre arrivée (Sakura m’a accompagné le premier jour), nous sommes tout de suite allé voir le Yasukuni-jinja, tristement célèbre pour abriter les dépouilles de grands criminels de guerre, être plus ou moins le symbole des extrémistes de droite ici etc… m’enfin bon, il est à côté de mon école et il parait qu’il est beau…

(suite…)


Bulles de silence.

Ce soir, nous avons convenu d’un rendez-vous avec des amis pour une sortie restau puis Karaoké (mon premier vrai karaoké japonais! mieux vaut tard que jamais). Sakura travaille, donc elle me rejoindra directement en ville où nous retrouverons nos compagnons de soirée. Je décide donc de me rendre au centre bien plus tôt, histoire de me promener, et pourquoi pas, de trouver un petit temple du nom de Taiyuji. Il semble qu’il soit installé en plein coeur d’Umeda, sans doute un des quartiers les plus agités d’Osaka, et compte tenu de la soirée bruillante qui s’annonce, je parie sur le fait que la visite d’un temple ne pourra que me mettre dans les meilleures dispositions pour affonter la suite. Et je ne me trompais pas, pendant un instant, le temps s’est réellement figé, des génies de pierre ont ouvert leurs yeux, et le silence a englouti le vacarme…

(suite…)


Et au milieu coule Kamogawa.

J’adore Kyoto. Vraiment. Je sais déjà que j’y passerai du temps car je veux m’y perdre, m’y promener etc… Et ça tombe bien, aujourd’hui nous y retournons pour voir une expo que Sakura attendait depuis un moment. Une expo regroupant des chef-d’oeuvres de l’art européen, venus de la collection du musée de Boston. Nous allons donc tout naturellement en profiter pour compléter ma dernière visite. Aujourd’hui il fait chaud, très chaud. 35 degrès et une humidité étouffante, mais rien ne nous arrêtera… Temples, zoo, musée, shopping, nous voici! Tant qu’il y a du matcha latté, il y a de l’espoir…

(suite…)


The Ballad of John and Yoko…

On peut dire que j’aurais mis le temps. Voilà 10 mois que je suis revenu du Japon, et si tu suis ce blog, tu auras sans doute vu la plupart de mes photos sélectionnées pour toi. Pourtant, ce que tu ignores peut-être, c’est qu’une vidéo a également été réalisée. Jusqu’ici, je me refusais à la mettre sur ce blog…Je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce qu’on nous y voit plus directement ma chérie et moi? Peut-être aussi parce que la qualité de la vidéo une fois transmise sur le net est loin d’être flatteuse et parfois désagréable à regarder? Peut-être aussi que je considérais ce média comme un média réservé à mes proches? Bref, j’ai changé d’avis… Et si tu veux me suivre dans ce périple, j’ai sélectionné 5 passages de mon récit vidéo, en formats courts de quelques minutes… Embarquement immédiat, destination Shanghai, Osaka, Nara, Tokyo, Shin-Fuji et Kyoto… Pour chaque étape, tu trouveras un lien menant à l’article que j’avais rédigé à l’époque.

(suite…)


La valse à deux temps.

Bon, c’est pas nouveau, le Japon est célèbre pour son incessante et permanente dualité. Traditions, modernité, discipline, extravagance etc. Moi j’aime rencontrer l’un dans l’autre…j’aime les endroits souvent confidentiels où l’ancien survit dans le neuf… Nara m’avait plut bien sur, mais en tant que site historique…je préfère croiser un petit temple isolé entre des immeubles… Et bien pour ceux qui aiment tout ça à la fois, Kyoto est un paradis. Je pense sincèrement qu’il faut rester longtemps a Kyoto…prendre le temps de s’y perdre et de s’y ennuyer… mais bon! les coins touristiques ne le sont pas pour rien… Voici un aperçu de cette riche cité qui valse inlassablement entre deux temps…l’un ne voulant pas disparaitre, l’autre ne voulant jamais rester seul…

(suite…)


Marche ou rêve!

contrastes

Voilà un petit moment que je n’ai rien écrit…. Et ce, pour deux grandes raisons. D’abord lorsque je rentre le soir, je suis crevé, donc prendre le temps d’écrire un article, c’est pas toujours simple. Et puis ces derniers jours, nous n’avons rien « visité » de spécial… j’avais envie de passer des journées « normales » à seulement me promener avec ma chérie. Celà dit, « se promener » à Osaka… c’est déjà de la visite… voici donc quelques photos de nos dernières pérégrinations…

(suite…)


Torii! Torii! Torii!

torii

Bonjour bonjour! Nous allons aborder aujourd’hui le côté traditionnel du Japon… Il fallait bien que je vienne visiter la ville qui me faisait rêver depuis longtemps : Nara. J’ai pas encore eu le temps d’aller à Kyoto mais on s’en occupe… A travers mon titre d’article à la référence cinématographique avouée (« tora! tora! tora! » était d’ailleur le cri codé des japonais lorsqu’ils avaient repérés des troupes américaines…tora signifiant tigre en japonais), tu auras compris que les sites dont nous allons parler aujourd’hui sont tous sacrés. Ils sont donc ‘balisés » par des Torii, ces grands portails que tout le monde a déjà vu au moins une fois en photo. Il faut savoir que lorsqu’on passe un torii, on passe du monde des vivants à celui des esprits… Il faut donc impérativement repasser par un torii en sortant, sous peine de rester coincés dans ce dernier monde… Es-tu prêt à me suivre? je promet de mettre une photo de torii à la fin de l’article pour sortir…

(suite…)