balades d'un couple franco-japonais…

Articles tagués “animaux

La Terre et le Ciel.

Salut! Après l’article très orienté arbres/animaux de la dernière fois, j’ai décidé de changer un peu….. d’animal. Aujourd’hui, nous t’emmenons enfin à Arashiyama, après y être passé et en être reparti sans avoir mené à terme nos projets. Cette fois, le temps va osciller en permanence entre averses et éclaircies, mais nous ne renoncerons pas! Le programme est simple : la montagne aux singes, et le Tenryû-Ji (le temple du dragon céleste), le premier des 5 temples bouddhistes majeurs de la branche Rinzai de Kyôto. En route, et pas de singeries dans les rangs!

(suite…)


Le Rouge et le Brun.

Salut! Aujourd’hui est un grand jour. Depuis le temps que j’attends l’Automne, je commençais à désespérer. Il faut dire que nous sommes le 16 Novembre, que j’ai appris que chez moi à Saint Etienne il a neigé aujourd’hui, et qu’ici, les arbres ont daigné passer leur robe automnale depuis quelques jours seulement. Sakura étant en vacance à partir d’aujourd’hui, nous avons décidé d’aller nous mettre au vert, ou plutôt au rouge. Restait à choisir la destination… Retourner à Arashiyama, ou retourner à Nara? Si tu as déjà lu les articles cités, ou si tu connais ces villes, la photo ci dessus te donne déjà la réponse… Notre dernier voyage dans l’ancienne capitale remonte à bien plus longtemps et, en semaine, la ville sera certainement plus calme que le quartier de Kyôto. C’est donc reparti pour Nara, et si l’an dernier nous avions surtout visité les grands temples, cette fois, ceux qui nous intéressent, ce sont les arbres et les cerfs. Tout le monde s’est fait beau pour les photos et a revêtu son pelage d’Automne. Les arbres en rouge, les cerfs en brun…

(suite…)


Varier les plaisirs.

Bien le bonjour! Aujourd’hui, petit veinard, tu vas pouvoir profiter d’une longue promenade sans bouger de chez toi! Hier, poussé par le très beau temps, j’ai décidé d’aller marcher un peu. Au final, ma balade a duré 5 heures. 5 heures de pur plaisir, de silence, de rencontres inattendues, et d’emerveillements simples. Comme d’habitude, j’ai choisi un point de départ et j’ai laissé mes pieds passer devant pour la suite. Tout commence donc dans le quartier voisin du mien, à Sôzen-Ji, où un temple attend notre visite. Nous irons ensuite jusqu’aux berges de la Yodogawa, déjà arpentées et déjà adorées. Mais aujourd’hui, le plus grand fleuve d’Ôsaka nous reserve de très variées et jolies surprises…

(suite…)


Nourriture à l’oeil

Salut! Aujourd’hui je t’emmène dans un endroit un peu particulier. Un endroit qu’on appelle « Depachika » (デパ地下). Il faut comprendre « département souterrain ». Chaque grand magasin (très grand magasin selon nos critères) abrite en sous terrain un véritable marché. Les halles versions nipponnes n’ont rien à envier question ambiance à nos marchés couverts Franchouillards, loin de là! A l’ambiance chaleureuse (et serrée en ce dimanche après-midi), s’ajoute, comme d’habitude dans ce pays, un souci de la présentation et de l’emballage harmonieux. Inutile de dire que les effluves qui se dégagent de chaque « stand » sont autant de tentations pour le badot qui passe innocemment. A chaque inspiration, une nouvelle odeur, et à chaque regard, l’admiration d’un poisson magnifique, d’une présentation soignée ou d’un plat inconnu. Tombé là un peu par hasard, je n’ai pas pu m’empêcher de rapporter quelques clichés pour toi. Si tes yeux ont faim, c’est par ici…

(suite…)


Les chroniques du Pequod.

Alors OUI, aujourd’hui, on va parler d’un sujet brûlant, voire tabou à propos du Japon, et NON, on ne va pas en parler de façon polémique, malgré mon opinion personnelle. « Mais de quoi il parle? » te dis-tu? « Et puis c’est quoi cette photo de vaisseau spatial en introduction? » t’étonnes-tu? Pas de science fiction pourtant aujourd’hui, puisque nous allons parler de baleines. Hé oui! Si le Japon continue à s’illustrer pitoyablement par la chasse à la baleine, force est de constater que ce mastodonte marin a ici une importance que seul un pays insulaire et aussi dépendant de la pêche peut comprendre. Je n’ai aucune intention ni envie d’essayer de comprendre ou d’expliquer quoi que ce soit, je veux juste te montrer qu’ici, on croise des baleines à tous les coins de rue, ou presque, jusque dans les endroits les plus inattendus… Et quand on est un enfant comme moi, voir des baleines, c’est toujours cool! Alors si tu es d’accord, bienvenue à bord, c’est moi, Achab, qui tient la barre.

(suite…)


L’aidant de la mère.

Allez, comme promis, nous sommes retourné au Kaiyukan, l’aquarium d’Osaka, un des plus grands au monde. L’article que je lui avait consacré l’an dernier a d’ailleurs été modifié, mes photos de l’époque n’étant pas franchement dignes d’intérêt, il reste consultable pour la partie sur le zoo de Tennoji. Muni d’un meilleur appareil, je suis donc redescendu au fond des eaux pour te ramener quelques images un peu plus agréables à regarder. Bienvenue au Kaiyukan, demeure des étoiles de mer, des squales de toute sortes, des méduses et bien sûr, des deux requins-baleine et de leur amie la raie manta… Ici, on va observer le monde marin, mais aussi le monde humain. Des enfants qui s’endorment tranquillement, à ceux qui se blottissent contre leurs parents pour en apprendre davantage, en passant par les jeunes mariés, l’étude de la faune est aussi intéressante des deux côtés des vitres…

(suite…)


Bulles de silence.

Ce soir, nous avons convenu d’un rendez-vous avec des amis pour une sortie restau puis Karaoké (mon premier vrai karaoké japonais! mieux vaut tard que jamais). Sakura travaille, donc elle me rejoindra directement en ville où nous retrouverons nos compagnons de soirée. Je décide donc de me rendre au centre bien plus tôt, histoire de me promener, et pourquoi pas, de trouver un petit temple du nom de Taiyuji. Il semble qu’il soit installé en plein coeur d’Umeda, sans doute un des quartiers les plus agités d’Osaka, et compte tenu de la soirée bruillante qui s’annonce, je parie sur le fait que la visite d’un temple ne pourra que me mettre dans les meilleures dispositions pour affonter la suite. Et je ne me trompais pas, pendant un instant, le temps s’est réellement figé, des génies de pierre ont ouvert leurs yeux, et le silence a englouti le vacarme…

(suite…)


Et au milieu coule Kamogawa.

J’adore Kyoto. Vraiment. Je sais déjà que j’y passerai du temps car je veux m’y perdre, m’y promener etc… Et ça tombe bien, aujourd’hui nous y retournons pour voir une expo que Sakura attendait depuis un moment. Une expo regroupant des chef-d’oeuvres de l’art européen, venus de la collection du musée de Boston. Nous allons donc tout naturellement en profiter pour compléter ma dernière visite. Aujourd’hui il fait chaud, très chaud. 35 degrès et une humidité étouffante, mais rien ne nous arrêtera… Temples, zoo, musée, shopping, nous voici! Tant qu’il y a du matcha latté, il y a de l’espoir…

(suite…)


L’égout et les couleurs.

Petit à petit l’heure du retour au Japon approche. Dans 3 semaines exactement, je serai dans l’avion, et déjà, le programme s’établit tranquillement avec Sakura. Je sais déjà que mon premier jour se déroulera à Kyoto, où nous voulons voir une exposition et quelques temples qu’on n’avait pas eu le temps de voir la dernière fois. On essaye aussi d’organiser un petit tour à Hiroshima, mais ce genre d’escapade sera conditionnée par les jours de congé de Sakura. Mais il y a une chose que je sais, cette fois, je ne passerai pas à côté des plaques d’égout. J’avais bien remarqué la diversité de celles-ci dans les différentes villes traversées, mais je n’en ai rapporté que quelques clichés, et pas de plus jolis malheureusement. Celle présente ci dessus est sans doute la plus jolie que j’ai photographié, à Shin Fuji, mais chaque ville à sa ou ses plaques bien particulières…

(suite…)


A fleur de beau…

étang

Voilà, il faut bien le dire, mon premier voyage au Japon touche à sa fin… dans quelques jours, je serai de retour en France avec pour seul but de revenir auprès de ma brune (il fait bon, fait bon, fait bon). Et si nous avons passé les 15 premiers jours à visiter, visiter, visiter, nous avons consacré les 15 derniers à ressentir, apprécier, et vivre. L’un n’empêche pas l’autre, mais pour les faire pleinement, mieux vaut les alterner. Voilà pourquoi, en ce Dimanche 27 Septembre, nous avons décidé de nous la jouer « papy et mamy vont en promenade »… En route pour un petit tour sur le site de l’exposition universelle de 1970 à Suita, où nous attend un splendide jardin…

(suite…)


Torii! Torii! Torii!

torii

Bonjour bonjour! Nous allons aborder aujourd’hui le côté traditionnel du Japon… Il fallait bien que je vienne visiter la ville qui me faisait rêver depuis longtemps : Nara. J’ai pas encore eu le temps d’aller à Kyoto mais on s’en occupe… A travers mon titre d’article à la référence cinématographique avouée (« tora! tora! tora! » était d’ailleur le cri codé des japonais lorsqu’ils avaient repérés des troupes américaines…tora signifiant tigre en japonais), tu auras compris que les sites dont nous allons parler aujourd’hui sont tous sacrés. Ils sont donc ‘balisés » par des Torii, ces grands portails que tout le monde a déjà vu au moins une fois en photo. Il faut savoir que lorsqu’on passe un torii, on passe du monde des vivants à celui des esprits… Il faut donc impérativement repasser par un torii en sortant, sous peine de rester coincés dans ce dernier monde… Es-tu prêt à me suivre? je promet de mettre une photo de torii à la fin de l’article pour sortir…

(suite…)


Filez au Bestiaire!

l'anguille

Bien le bonjour! Aujourd’hui je te propose de nous suivre, Sakura et moi dans notre expédition au sein du règne animal. Nous avons planifié deux visites sur ce thème précis. La premiere est la visite du zoo de Tennoji situé au centre d’Osaka, la seconde le lendemain à l’aquarium de Kaiyukan, toujours à Osaka… alors après avoir avalé une bonne anguille, c’est parti!

(suite…)


Chat grain

Quel calme ces temps-ci! La période qui me sépare de mon départ au Japon semble un éternité…et pour la combler, je n’ai rien…ou presque.

Et puis je commence à être sérieusement inquiet pour mon chat. Si tu ne le connais pas, en voici une rapide description : c’est une peluche…très calme, extrêmement câlin, toujours à la recherche de la caresse. Pas très excité, il lui arrive de jouer pendant 30 minutes, jamais plus longtemps. C’est un chat magnifique que j’ai recueilli et qui n’a jamais montré un seul signe d’agressivité, malgré les différents soins que j’ai eu à lui prodiguer (pommade dans les yeux etc) Sa sérénité, sa présence permanente dans mon champs de vision, l’apaisement qu’il procure lorsqu’il ronronne…Il s’appelle Fuji et ça lui va bien. Seulement voilà… depuis quelques temps, il semble malade, et chaque jour ça se dégrade…

(suite…)


Animal Crossing…

Corto Maltese à dos de PoulpeEt non! cet article ne sera pas consacré à un jeu vidéo. Le titre t’as trompé? c’est pour mieux te faire découvrir une belle histoire. Spéciale dédicace à Myk, qui sans le savoir, va me fournir les photos nécessaires à l’élaboration de mon article…

(suite…)


La Belle et les bêtes.

précision importante

Allez je suis lancé, on est dimanche, je cuis lentement à l’étuvée, alors je vais te faire un petit récapitulatif de la journée d’avant hier, passée à Lyon avec Sakura. Au programme, Parc de la Tête d’Or, Matsuri, boutiques etc…tout ça sous le soleil exactement, de quoi sentir le fauve en fin de journée, et la boucle est bouclée…

Lire l’article complet sur Le coq et le Cerisier : les archives.