balades d'un couple franco-japonais…

Articles tagués “transports en commun

En attendant le Printemps (airports stories 6)

Et voilà, il fallait bien que ça arrive, je suis de retour en France. Cette fois, le programme est simple : préparer le déménagement pour le Japon. Si tout va bien, je serai de retour au Pays du Soleil Levant d’ici 3 mois. Tu vas donc pouvoir reprendre un peu ton souffle avant de pouvoir retrouver mes longues balades. Je vais tout de même essayer de te donner des nouvelles de mes démarches (visa, déménagement etc), mais le rythme de mes publications va sans doute en prendre un petit coup pendant quelques semaines. Mais avant ça, je t’emmène dans pas moins de 3 aéroports. Le voyage retour aura été particulièrement long cette fois, et ma nuit à Séoul m’aura fait découvrir les joies de posséder un aéroport pour moi tout seul… Nous quittons l’Automne pour entrer dans l’Hiver, en attendant le Printemps…En route!

(suite…)

Publicités

En passant.

Bonjour! Un tout petit article aujourd’hui. Je reviens de 3 jours à Tôkyô où j’ai passé mes examens pour le DEF. Il ne me reste plus que le petit mémoire à rédiger. Pas de visite touristique de la capitale cette fois, le peu de temps libre que j’ai eu a été consacré aux retrouvailles avec mes amis de la formation. Mais bon, tu me connais, j’ai bien réussi à choper quelques photos comme ça, en passant… Je vais en profiter pour inclure ici les quelques photos de rails que j’ai pris, fasciné par leur propreté. On l’a dit et re-dit, le Japon est propre. Ce n’est pas une légende, et si cette propreté s’explique par l’investissement de beaucoup d’employés (souvent âgés) qui nettoient les rue, il suffit de regarder les rails de train ou de métro, où le nettoyage est forcément plus rare, pour voir que, de toute façon, les Japonais sont hors concours.

(suite…)


Ce qu’il n’y a pas à voir.

Bonjour! Aujourd’hui, malgré le temps trèèèès incertain, Sakura et moi décidons d’aller traîner nos guêtres à Arashiyama. Ces jours ci, je reste un peu trop enfermé pour mes révisions et chaque jour de congès de Sakura est un jour pluvieux… J’en ai marre, on tente le coup! De toute façon je veux sortir. Arashiyama, c’est LA destination touristique du coin. Près de Kyôto, les foules se pressent pour voir les temples, le parc aux singes, la ballade dans les gorges à bord du très célèbre petit train bâptisé « Torokko » (de l’anglais truck). On peut y descendre les rapides à bord de frêles esquifs gavés de touristes, ou se promener dans les eaux calmes sur de jolies barques… »The place to be », surtout à l’Automne. Le rougroiement des feuilles est très en retard cette année, et commence tout juste, c’est le bon moment. On a prévu la balade en train, puis le parc aux singes, plus si le temps est clément… oui mais voilà, il y a ce qui est prévu, et il y a ce qui arrive…

(suite…)


Trans-port(s)

Bonjour! Tu as remarqué comme souvent, les sentiments de bonheur, de bien être, de sérénité, sont mis en exergue par un bon repas? En ce qui me concerne, ça marche à tous les coups. Hier soir, nous étions partis pour un simple petit repas entre amis à Kobe, puis une petite visite du port, mais au bout du compte j’ai eu droit à bien plus. Un vrai transport émotionnel, encore une prise de conscience de la chance que j’ai, pas seulement d’être au Japon, mais surtout d’être arrivé, je crois, à ma place. Je sais que parmis mes lecteurs, il y a toi, qui vit au Japon depuis longtemps, ou toi, qui n’y est jamais venu mais qui en rêve, ou encore toi, qui est déjà venu mais cherche toujours à en savoir un peu plus. Je n’ai aucune idée par contre d’à quel point mes délires sentimentaux peuvent te parler, selon ta vie, ta propre expérience, ta façon de voir les choses etc… Toujours est-il qu’il y a des choses qu’ont peut prendre en photo, et d’autres qu’on ne peut pas… Prends ce qui t’intéresse.

(suite…)


Il suffit de passer le pont.

Je suis donc de retour à Osaka, et je n’ai pas perdu de temps pour reprendre mes visites et déambulations. Aujourd’hui, comme souvent, j’ai décidé de rallier un point B, et, à partir de là, me laisser guider par mes envies. A l’image de ce guitariste dont les notes sont dispersées par le vent, et dont le seul public est la faune de Yodogawa, mes pérégrinations du jour m’ont rappelé les paroles de Brassens : « il suffit de passer le pont, c’est tout de suite l’aventure« . Du temple Tenmangu aux berges de Yodogawa, la promenade du jour est placée sous le signe des Arts et Lettres…

(suite…)


Topuki’s day (airports stories 5)

Me voilà de retour au Japon. Enfin!! Mais avant d’entrer dans le vif du sujet et de décortiquer mon quotidien ici, je te propose de vivre avec moi une des journée les plus attendues, extrêmement bien placée au « classement mondial des journées les plus attendues ». Ce 22 Aout 2010, je cumule l’accomplissement de rêves divers. Je pars au Japon, je vais en Corée, je retrouve mon ex (rien de tendancieux je préviens tout de suite), je mange un Topuki au maximum de l’autenticité, et enfin, bien entendu, je retrouve les bras de Sakura… C’est parti pour cette journée pas comme les autres…

(suite…)


A fleur de beau…

étang

Voilà, il faut bien le dire, mon premier voyage au Japon touche à sa fin… dans quelques jours, je serai de retour en France avec pour seul but de revenir auprès de ma brune (il fait bon, fait bon, fait bon). Et si nous avons passé les 15 premiers jours à visiter, visiter, visiter, nous avons consacré les 15 derniers à ressentir, apprécier, et vivre. L’un n’empêche pas l’autre, mais pour les faire pleinement, mieux vaut les alterner. Voilà pourquoi, en ce Dimanche 27 Septembre, nous avons décidé de nous la jouer « papy et mamy vont en promenade »… En route pour un petit tour sur le site de l’exposition universelle de 1970 à Suita, où nous attend un splendide jardin…

(suite…)


Impressions Soleil Levant

silhouettes urbaines

Au petit matin, dans la basse-cour, le coq a pour habitude de chanter à gorge déployée… Mais lorsqu’il voyage loin de sa ferme, son chant se fait humble face au majestueux Soleil. Voici donc mes impressions personnelles, comme le petit chant discret d’un coq aux premières lueurs du Soleil Levant. Laisse moi te raconter mes deux premières journées complètes…

(suite…)