balades d'un couple franco-japonais…

Jeter l’encre.

Salut salut! Non, pas de faute dans mon titre, aujourd’hui je vais revenir sur un sujet déjà traité dans un vieil article : le tatouage. Tu le sais peut-être si tu as lu la page « Ojou-sama », ou l’article en question, mais je fais partie de ceux qui ont décidé de garder une trace indélébile sur le corps. Choix qui n’est pas toujours compris, d’où l’article que j’avais rédigé, pour expliquer ma vision du tatouage, et un peu de son histoire côté asiatique.  J’étais alors déjà passé deux fois chez le tatoueur, pour faire évoluer mon encrage, et comme je l’avais dit à l’époque : « je ne m’interdis absolument pas d’étendre mon tatouage, seulement si  je trouve une chose suffisamment importante pour rejoindre mon encrage actuel… ». C’est chose faite.

Non ça n’est pas moi, bien qu’une telle pièce dans le dos ne serait pas pour me déplaire, ni même une musculature similaire… Mais il faut être lucide, je ne suis pas Crésus, et j’ai arrêté le sport quand j’ai découvert qu’on pouvait vivre sans. Bref, le seul point commun entre ce jeune homme et moi, c’est notre tatoueur. Je vais d’ailleurs immédiatement faire de la pub pour lui. Si tu comptes te faire tatouer à Saint Etienne, ne vas pas ailleurs qu’à Génération Tattoo. Un excellent travail pour des prix très raisonnables, et un sens du commerce très agréable.

Encore une cliente qui a profité de son superbe travail. Mais si le net regorge d’images de splendides tattoos recouvrant des corps sexy, body-buildés ou plastifiés, il ne faut pas oublier que tout ça coûte cher et qu’on n’est pas tous Schwarzy. Je ne veux pas faire de procès aux Suicide Girls, (ces pin-up modernes qui posent pour des photos sexy, si tu ne connais pas et que ça t’intéresse, wikipédia t’explique ça en français , et tu trouveras des images gratuites ici ou sur Flickr… mais je te présente déjà Elly : )

Pas de procès disais-je (comment oserai-je?), mais mon intervention dans le monde du tatouage par le biais de cet article a de bien moindres prétentions. J’ai juste envie de montrer qu’on peut arborer un tatouage pour autre chose que de la « simple » décoration.

Le problème, c’est que, va savoir pourquoi, le tatouage est un peu comme une drogue. Il n’est pas rare qu’une fois le pas franchi, on ne s’en passe plus. C’est un peu le syndrome de la première gorgée de bière, dont la douceur s’évanouit avec la deuxième, mais qu’on cherchera à retrouver jusqu’à la dernière. Bref, sans parler d’addiction, je savais en sortant de ma première séance il y a 3 ans, que j’y reviendrai. Résultat, j’en suis presque à un tatouage par an… Rappel des faits :

Cette fois c’est moi (désolé du contraste!). Je n’ai jamais considéré que ceux qui disent « mon tatouage a un sens profond, une symbolique etc » étaient plus sages que ceux qui disent « moi je veux un tatouage décoratif ». Je pense par contre que ceux qui pensent « je veux un tatouage parce que… c’est cooooooool » eux, n’ont pas compris grand chose, mais à leur guise. Toujours est-il que, me concernant, je ne me vois pas porter un tatouage qui ne signifie rien pour moi. Je vois mes encrages comme des témoignages, des rappels, des souvenirs de sentiments, voire des moyens de ne pas oublier ce qui compte vraiment, ou ce qui a vraiment compté. Hé oui car c’est ce qu’on nous demande toujours : « et si tu regrettes? ». Voilà pourquoi je n’encre que ce que je suis sûr de ne pas pouvoir regretter, même si ma vie change. Ce premier tatouage donc, rassemblait les symboles de la France, de la Corée, et l’inscription « découverte des cultures » en coréen. Et si aujourd’hui ma vie est au Japon, je n’ai pas pour autant l’intention d’oublier que si j’y suis arrivé, c’est notamment grâce à la Corée, et ce pays garde une imporance particulière dans mon histoire personnelle. Mais avec l’arrivée de Sakura dans mon existence, un chapitre s’est ajouté à ma vie.

Les fleurs de cerisier sont donc venues enrichir mon épaule et développer un peu plus cette image de mon engagement. Tu peux d’ailleurs voir une adaptation de ce tatouage sur l’image de fond de mon blog, juste par ici ————————————————————>

Car il faut savoir que j’ai toujours créé mes motifs. Impossible pour moi de songer qu’un autre, voire 200 autres mecs portent le même motif que moi. J’évite les dessins trop détaillés car, même le meilleur des tatouages finit par se transformer. La peau se dilate obligatoirement, et l’encre bave. Un encrage bien fait tiendra simplement plus longtemps qu’un motif mal piqué. Mais pour limiter les dégâts, j’ai opté pour un motif qui évite les détails genre petites écailles de dragon.

J’avais donc envie d’un nouveau tatouage, avant ce virage important dans ma vie qu’est mon déménagement au Japon. Pour coller à la thématique, et ne pas dépareiller avec les deux premiers jets d’encre, j’ai créé un nouveau motif :

Encore un fois, ce dessin a une signification bien particulière, et ne parlera sans doute qu’aux initiés. Le parfait moyen de concilier graphisme et dimension personnelle. Il s’agit en fait de l’emblème d’une ville, et si tu es un habitué de mon blog, tu n’auras pas de mal à comprendre qu’on parle d’Ôsaka. On le trouve partout là bas… plaques d’égouts, bâtiments municipaux etc etc… Cet emblème s’appelle le Miotsukushi. Peu de gens (y compris à Ôsaka) connaissent son origine, que  le site de la ville explique en ces termes :

« Le Miotsukushi est un signe qui était utilisé dans les canaux aux eaux peu profondes de la baie de Namba et qui est chanté dans les chansons anciennes. Settsumeishozue (un magazine d’informations touristiques publié dans les années 1796-1798), montre un simple signe en X formé de planches clouées sur une pile, mais un signe d’apparence similaire à l’emblème de la ville apparaît dans les dessins de l’époque de Tempou (1830-1844). La prospérité d’Osaka repose depuis longtemps sur les transports fluviaux et maritimes et les allées et venues des navires. Par conséquent, le Miotsukushi, que les habitants connaissent et qui est étroitement identifié avec le port, a été choisi comme emblème de la ville en 1894. »

Tu comprends maintenant pourquoi je l’ai agrémenté d’un cours d’eau. Effectivement, le développement de la ville doit énormément aux fleuves et rivières, comme l’avait compris le Shogun Nobunaga ODA, durant la période Muromachi (1334 ~ 1573),qui avait noté les qualités défensives de la plaine de Kamimachi, et disait depuis toujours « Ôsaka est le meilleur emplacement du Japon ». La plaine d’Uemachi permet le transport fluvial par les rivières Yamatogawa et Yodogawa, avec accès sur le pays tout entier, et même vers le monde, grâce à une longue tradition d’échanges internationaux. Et si tu as lu mes pages, tu sais combien j’aime me promener au bord de la Yodogawa.

Alors bien sûr je suis allé trouver un tatoueur précis à Ôsaka (Nissaco-san)dont le travail me plaisait beaucoup, pour lui confier la tâche de faire entrer la ville sur mon petit bras. Malheureusement, le tatouage étant ce qu’il est au Japon (très marginal, avec donc peu de clients, et donc des prix élevés, surtout quand on veut faire appel à un artiste en particulier), j’ai compris que faire ce tattoo là bas me coûterai plus du double que de le faire chez mon tatoueur en France. J’ai donc patienté. Alors qu’est-ce que ça donne ce motif, une fois transféré sur la peau? Ça donne ça :

Ma cicatrisation n’est pas complètement finie, le tatouage n’a qu’une semaine, mais il a à peu près son apparence finale.

Ôsaka n’est pas seulement une ville dont je suis tombé amoureux, c’est aussi la ville qui m’a accueilli au Japon, qui m’a offert pour la première fois là bas une vie de quartier, des commerçants attentionnés, des repères géographiques solides etc… Sakura et moi n’avons aucune intention de quitter cette ville à laquelle nous sommes tout deux attachés, mais si d’aventure on changeait d’avis, ou si nous y étions forcés, une chose est sûre : je n’oublierai pas l’origine de ma vie nippone…

Et puis, ça équilibre!

tatouages Japon

EDITION du 25/09/14 : et si tu veux en apprendre plus sur mes tatouages (et ma plus grosse pièce dans le dos), dirige toi vers mon blog plus récent  sur cet article

Publicités

16 Réponses

  1. Umiko

    Eh bien … Quoi dire?
    Rien !
    C’est profond, beau et c’est tout!
    Soyez HEUREUX 🙂

    12/01/2011 à 22:55

  2. Bientôt minuit, les yeux piquent un peu de la journée devant l’écran, mais je ne regrette pas la lecture : je vais m’endormir bien moins con qu’hier. 😉

    13/01/2011 à 15:54

  3. Alors bonne nuit!! 🙂 Si tu as visité un peu les Suicide Girls, je suis sûr que tes rêves seront agréables!

    13/01/2011 à 15:56

  4. kyn

    Magnifique !! Voilà rien d’autres à dire enfin si, Sakura a de la chance 😉

    Non sans rire, je suis fan des tatoos depuis plus de 10 ans et depuis que j’ai fait le mien (il y a 7 ans), j’attends le bon moment pour faire le 2è.
    Grande fan de l’asie j’avais opté pour un dragon pour mon 1er (j’adore ces bêbetes) et aujourd’hui j’ai enfin trouvé le motif (il y a 2 ans) car fan du Japon, ce sera une branche de cerisier avec le kanji « sakura »
    me reste à économiser, et c’est le plus dur :p

    te concernant, je trouve que tes 2 tatoos se coordonnent parfaitement 😉

    14/01/2011 à 10:50

    • « Sakura a de la chance » haha merci, mais tu sais, une photo peut faire des miracles si elle est bien prise 😀

      C’est sûr que le prix est un facteur important de la décision…Et ça varie tellement d’un tatoueur à un autre… De toute façon il vaut mieux prendre son temps, parce qu’une fois que c’est fait…bah c’est fait 🙂 t’as déjà décidé de l’emplacement de ta branche de cerisier?

      14/01/2011 à 11:37

  5. kyn

    Oui j’ai le dragon dans le bas des reins donc je voulais faire partir la branche du haut du pubis gauche pour finir sur la hanche sur 20 cm environ pour pouvoir plus tard relier l’ensemble ^__^

    15/01/2011 à 12:08

    • Ah cool! Ça devrait être bien joli! Mais c’est sur qu’une moyenne pièce comme ça, en couleur surement (enfin j’imagine), c’est pas donné donné… sans doute autour des 200 euros? C’est surement le prix qu’en demanderait mon tatoueur en tout cas… mais j’imagine que ça peut monter bien plus haut… Tout vient à point, alors patience! 🙂

      15/01/2011 à 15:17

  6. kyn

    Non ce serait en noir, je ne suis pas fan des tatoos en couleur mais pourquoi pas laisser quelques pétales par ci par là en couleurs 😀
    Y a de l’idée !!!

    Je patiente, je patiente 😉

    18/01/2011 à 18:39

  7. Noun

    Et bien… tout simplement magnifique!!! Un vrai sens profond du tatouage et un réel amour de l’Asie… Je vois que je ne suis pas la seule à avoir ces deux passions.
    Tes tatouages sont vraiment très beaux. Pour ma part, j’ai amour en japonais (customisé bien sûr car malheureusement il est devenu presque automatique sans un réel sens pour certaines personnes)et je compte me le faire en Coréen aussi, car mon amour pour l’Asie est indéfinissable. C’est (a)encrée en moi, je ne sais pas vraiment comment l’expliquer…
    Dernière chose, je t’envie de pouvoir vivre une telle aventure, en espérant que je puisse vivre la mienne très prochainement.
    Vivez une belle vie sous les fleurs des cerisiers.

    25/01/2011 à 23:04

    • Merci beaucoup! L’amour que l’on peut porter à l’Asie est sans doute très différent pour chacun et évidemment très personnel, d’où la difficulté à l' »expliquer » personnellement, j’ai fait ce blog pour « illustrer » cet amour, ou plutôt témoigner de comment je le vis, le cultive et m’en nourris. Si tu m’envies, sache tout de même que c’est un choix de vie qui a un prix, et qui se construit depuis des années dans mon cas! J’espère donc que toi aussi, tu construiras ton histoire sur le chemin qui te motiveras le plus!
      Merci encore et bonne continuation!

      25/01/2011 à 23:11

  8. Sarah des rubans

    J’espère que vous allez bien et que tous tes amis aussi !
    nous penssons fort à vous aujourd’hui et a tous les japonais !

    1000 bises
    donnes de tes nouvelles vite

    Sarah

    11/03/2011 à 16:55

  9. helbig stephan

    salut mec

    tes création sont épurées et trop bien pensées
    je cherche un motif nippon pour me faire tatouer l’épaule gauche et tout comme toi je ne veux pas pomper sur quelqun qui aura déjà pompé sur un autre

    peux tu si ça te fait pas trop chier me sortir quelques chose de soft avec écriture comme ton coq

    j’aimerai aussi me faire l’intérieur de l’avant bras , si t’as une idée…

    merci d’avance
    stef

    17/05/2011 à 01:45

    • Salut Stef. Merci de tes compliments!
      Malheureusement, je dois te dire que, sincèrement, je n’ai pas de temps pour plancher sur un créa. De plus, c’est tellement personnel, et comme on ne se connait pas, j’aurais vraiment du mal à te proposer quelque chose à ton goût. 😦

      Je te suggère de fouiller le plus d’images possibles (et des images nipponnes y en a un paquet!) et une fois tes idées précisées, d’en discuter avec ton tatoueur (et si j’en crois notre ami commun sur FB, tu en connais un excellent ;)) Il pourra alors utiliser les éléments que tu as rassemblé pour les mettre en forme.
      Vraiment désolé de ne pas pouvoir t’aider, c’eut été avec plaisir si je pensais pouvoir t’être utile, mais franchement, je ne le crois pas.

      Bon courage et quand tu auras un résultat, n’hésite pas à venir partager la photo ici si ça te dis!

      17/05/2011 à 08:40

  10. monnnet

    Hey!! j’ai trouvé l’idée de ton tatouage sur la Corée vraiment bien trouvé et très bien fait. J’ai passé un mois en Corée chez des amis coréens rencontrés en France et j’ai vraiment apprécié ce pays même s’il est très différent de la France. Bref, durant mon séjour, j’ai voulu me faire un tatoo pour me rappeler ce pays mais j’ai attendu pour trouver un tatoo qui a du sens : un symbole, une phrase,. Je trouve ta phrase  » découverte culturelle » vraiment bien choisie. C’est un peu dans ce style là que je souhaite faire mon tatoo. Je ne compte pas reprendre ta phrase parce que c’est « ta » phrase, et « ton » idée. Mais je te remercie car tu m’as mis sur la bonne piste, je continue à chercher et grâce à toi, je suis sur la bonne voie. ET comme on dit en Corée : hanyanghicaséo 🙂

    22/05/2011 à 09:19

    • Bonjour et merci du commentaire! Je suis content que ça t’ai donné des idées! La Corée est un pays passionnant, et je compte bien le découvrir davantage un de ces jours! Pour l’instant je m’occupe de ma terre d’accueil, il y a déjà de quoi faire!

      Bonne suite et bon courage pour arrêter un motif précis!

      22/05/2011 à 10:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s