balades d'un couple franco-japonais…

En passant.

Bonjour! Un tout petit article aujourd’hui. Je reviens de 3 jours à Tôkyô où j’ai passé mes examens pour le DEF. Il ne me reste plus que le petit mémoire à rédiger. Pas de visite touristique de la capitale cette fois, le peu de temps libre que j’ai eu a été consacré aux retrouvailles avec mes amis de la formation. Mais bon, tu me connais, j’ai bien réussi à choper quelques photos comme ça, en passant… Je vais en profiter pour inclure ici les quelques photos de rails que j’ai pris, fasciné par leur propreté. On l’a dit et re-dit, le Japon est propre. Ce n’est pas une légende, et si cette propreté s’explique par l’investissement de beaucoup d’employés (souvent âgés) qui nettoient les rue, il suffit de regarder les rails de train ou de métro, où le nettoyage est forcément plus rare, pour voir que, de toute façon, les Japonais sont hors concours.

Voilà par exemple les rails de la gare de Shin-Ôsaka, ici les rails du Shinkansen. Tu te dis qu’évidemment les rails d’une grande gare comme ça, c’est forcément propre… D’ailleurs, il n’y a qu’à regarder la gare Shinkansen de Tôkyô pour voir les coulisses de la magie…

Alors on compare avec des stations de métro ou de train prisent au hasard… Je te suggère de t’amuser à chercher un cure-dent qui traînerait ou un emballage de bonbon, mais je ne te promet pas la réussite…

A Kyôto.

A Ôsaka, la station de mon quartier, Awaji.

A Kôbe

Oui je sais, c’est agaçant, on se dit « Ohlalaaa comme j’aimerais que ce soit comme ça en France! » C’est beau de rêver…

Allez! Relevons la tête et regardons au dessus des rails. Nous sommes dans le Shinkansen entre Ôsaka et Tôkyô. C’est la première fois (sur les six) que je fais ce trajet entièrement de jour, et je dois dire que je suis scotché par la beauté du paysage. Les montagnes bleutés au loin, les champs de thé à perte de vue lorsqu’on approche de Shizuoka… Splendide!

Malheureusement il est difficile de prendre des photos depuis un train si rapide, mais bon, il y a des choses qu’on ne peut pas rater… J’ai entendu que les premières neiges étaient tombées sur le Fuji, après tout c’est normal on est bientôt mi Novembre et il culmine à presque 4 000 mètres… Et pourtant…

Toujours aussi impressionnante, la montagne sacrée s’offre au voyageur. Même à travers une gare traversée à 300 à l’heure, le Fuji-san veille sur la région.

C‘est le couché du jour et je suis vraiment heureux d’avoir une si belle vue du Fuji. Au retour il a complètement disparu derrière des nuages, me donnant l’impression de l’avoir rêvé à l’aller. Heureusement, de l’autre côté, le ciel est dégagé et offre encore un superbe coucher de soleil sur le Japon.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve bientôt pour de plus longues balades!

Publicités

8 Réponses

  1. kyn

    En effet, c’est bien propre ^___^ les français devraient en prendre de la graine 😮
    mais bon le français est irrespectueux sur ce qui ne lui appartient pas (je parle en connaissance de causes, je travaille dans la grand distrib’)
    Jolie la photo du Mont Fuji 😉

    09/11/2010 à 16:24

    • kyn

      En passant :p je souhaite faire un article sur sur mon blog pour présenter le tien et donc je vais utiliser 4 photos pour l’agrémenter, m’y autorise tu ? (sachant que je mettrais bien sûr le lien de ton blog ainsi qu’une notification comme quoi elles sont ta propriété.)

      Merci de ta réponse 😉

      09/11/2010 à 16:53

      • Avec plaisir Kyn,prends celles que tu veux! Merci beaucoup.

        10/11/2010 à 01:56

  2. N

    Et en général les Japonais sont très irrespectueux de ce qui ne leur appartient pas, vu qu’il y aura toujours quelqu’un (ou une armée de quelques uns, payés au lance-pierre) pour passer, ramasser derrière, et que cela passe donc inaperçu. Et la règle du Ni vu ni connu est ici plus qu’ailleurs de mise. C’est du général, faux en particulier, comme partout.

    10/11/2010 à 00:48

  3. Je suis prêt à me fier à une expérience bien plus approfondie que la mienne, mais je dois avouer que j’ai de gros problèmes pour trouver un exemple de non respect de ce qui appartient à autrui. Peut-être parce que toutes les sphères que je cotoie n’évoluent que dans des espaces communs? Je note cependant que les promeneurs de chien ramassent eux-même, et systématiquement, les crottes de leurs amis à quatre pattes. Ce qui est proprement utpique ailleurs…

    Après débat avec Sakura, elle est aussi d’accord sur l’importance de respecter ce qui ne lui appartient pas, et étonnée de ce constat, je suis donc heureux d’être tombé sur une des particularités du Japon. 🙂

    10/11/2010 à 02:10

  4. kyn

    Coucou ^-^

    Juste en passant (encore), j’ai posté mon article donc n’hésite pas à me dire ce que tu en pense, si quelque chose te gêne, etc ….

    Heu … ça peut parraitre lèche-Q mais bon je tenais à être honnête et à écrire ce que je ressentais réellement (n____n)

    11/11/2010 à 23:28

  5. Estelle Baumann

    Bonjour,

    Je me permets de te contacter car j’ai lu sur ton blog que tu avais fait la formation DEF a l’Institut franco-japonais a Tokyo. Je suis très intéressée par cette formation et j’aurais quelques questions a te poser si tu as le temps d’y répondre.

    Je vais suivre mon compagnon envoyé en expat a Tokyo en juin, je pars donc dans de très bonnes conditions (pas de pb de logement, pas de précarité…). Professionnelle du marketing et de la communication, je vais devoir me mettre a l’apprentissage du japonais si je veux trouver un emploi dans mon secteur a terme.

    En attendant, je comptais enseigner le français ou l’anglais (je suis bilingue). C’est dans cette optique que je me renseigne sur la formation DEF.

    Sur le site de l’institut, les critères d’admission ne sont pas clairs: faut-il absolument être titulaire d’une licence FLE ou la formation est-elle ouverte aux autres parcours? Je crois comprendre que tu as eu une formation arts plastiques avant le DEF? Pour ma part, j’ai une licence d’Anglais et deux Masters de Communication et Gestion de Projets Internationaux.

    Est-ce que l’inscription a l’institut donne le droit a un visa étudiant? Faut-il faire les démarches en France? Peut-on s’inscrire a l’université du Maine a distance?

    Quel est ton avis sur la formation? Les cours sont-ils intéressants? Les profs compétents? Les examens sont-ils difficiles?

    Apres la formation, as-tu trouve un poste rapidement? Dans une bonne structure?

    Voila toutes mes questions. Merci d’avance pour tes réponses!

    Cordialement,
    Estelle

    20/05/2011 à 05:45

    • Bonjour Estelle, tu as bien fait de me poser toutes ces questions, je vais y répondre au mieux, mais pour ce faire, je me permet de t’envoyer un e-mail, qui me permettra d’être plus complet.

      20/05/2011 à 08:57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s