balades d'un couple franco-japonais…

Animal Crossing…

Corto Maltese à dos de PoulpeEt non! cet article ne sera pas consacré à un jeu vidéo. Le titre t’as trompé? c’est pour mieux te faire découvrir une belle histoire. Spéciale dédicace à Myk, qui sans le savoir, va me fournir les photos nécessaires à l’élaboration de mon article…

Nous sommes en France, à Nantes, où une curieuse entreprise commence à faire parler d’elle. Les bougres ont décidé de construire des animaux en bois, sur armature de fer…l’originalité? Ils ont décidé de le faire grandeur King Kong… Gepetto n’a qu’à ranger sa pitoyable marionnette, là on a affaire à du lourd…

a dos d'éléphant...de bois

Voici d’ailleurs quelques images volées à mon pote qui m’a fait découvrir ça il y a quelques mois. Comme tu peux le constater sur cette énorme paire de miche, il y a des gens qui se promènent…

avoir du nez c'est important

Je passe sur les détails techniques que je connais pas (de toute façon tu trouveras le lien vers leur site en bas de page) pour en venir au « pourquoi j’en parle ici? » Et bien c’est simple : les petits Nantais sont partis au pay du Soleil Levant, cher à mon coeur, pour une représentation spéciale avec deux magnifiques araignées.

Et là, tu vas pouvoir crier au scandale, lecteur révolté, car je vais me permettre la douce flemmardise de te faire un copié/collé d’un article même pas écrit par moi. Rassures toi, je ne t’abandonnes pas, je vais même faire la lecture de l’article en même temps que toi, pour intervenir au besoin…Tu pourras observer que dans ce genre de littérature, le ton employé par les personnes citées est souvent beaucoup plus classe que mes tournures de phrases douteuse… voici donc ce qu’il y a à savoir sur ces belles arachnides.

Suspendue à une grue, l’arachnide déploie ses immenses pattes, effleure la surface de l’eau et fait sa toilette. Un concert de cordes et claviers rythme son bain, jusqu’à ce qu’une tempête de neige l’endorme… jusqu’à son prochain réveil.

araignee à yokohamaCe spectacle original de La Machine, une troupe basée à Nantes et Tournefeuille (Haute-Garonne), inaugure les célébrations du 150e anniversaire de l’ouverture au commerce international du port de Yokohama (sud de Tokyo), après plus de deux siècles de fermeture du Japon à l’étranger.

La compagnie a transporté dans l’archipel deux immenses automates-araignées (rien à voir avec les « araignées aux tomates » décrites par Nicolas Hulot dans Ushuaïa numéro 3. Note de moi même) construites par ses soins en France et les a lancé à l’assaut de la ville, à la grande surprise de nombreux résidents.

La Machine avait déjà intrigué l’an passé les habitants de Liverpool (Royaume Uni), en suspendant une bestiole géante à une bâtisse de la ville.

« L’idée est de provoquer des émotions à vie chez les spectateurs: l’araignée est un animal repoussant, mais aussi une mère qui tisse des liens », explique François Delarozière, directeur artistique. Son défi: « Que les habitants de Yokohama n’aient plus envie qu’elle reparte! ». (Ceci n’incluant pas les arachnophobes allergiques au bois Ndmm)

Bois pour la peau, acier pour l’ossature, huile hydraulique en guise de sang, la bête est entièrement conçue en « matériau vivant », pour restituer au mieux les détails de son anatomie et la complexité de ses mouvements. (Ne dit-on pas « vivant comme l’acier » en patois Nantais? Ndmm)

Pas moins de 18 manipulateurs s’activent dans, sur et autour de l’araignée pour déplacer les pattes et le corps, comme une marionnette mécanique, dont les plans rappellent certaines créations de Léonard de Vinci. Déployé dans toute son envergure, le mastodonte mesure 12 mètres de haut et 20 mètres de diamètre, pour 38 tonnes, bien pesé (37 tonnes si on pèse mal… Ndmm).

« Cela modifie notre perception du monde: face aux créatures monumentales, on se retrouve comme des enfants », souligne M. Delarozière. Pour le créateur, l’araignée se veut le symbole de l’étranger, comme l’amiral américain Perry venu il y a un siècle et demi forcer l’ouverture du Japon au commerce. (Il fallait bien qu’il trouve un truc à dire… qu’est-ce qu’il aurait dit si l’expo avait été achetée par les Thailandais : « L’araignée est le symbole de leur plat national… » moins classe quand même… Ndmm)

Le visiteur suscite au début la méfiance, mais son arrivée est aussi synonyme d’échanges et de nouveauté. Passée la surprise initiale, le public s’habitue à la présence et aux mouvements de l’aranéide (…) STOOOOP!! définition :

aranéide
nom masculin singulier (zoologie) sous-classe des arachnides comprenant les araignées

C’est important de voir qu’ils disent pas simplement « arachnides » comme moi quelques lignes plus haut…Ndmm)

Dictionnaire Français Définition Synonyme  Search Collins

. « Au départ ça m’a fait peur, mais c’est excitant car elle ressemble vraiment à une araignée quand elle bouge ! », raconte Takuya Yamane, 33 ans, venu de la banlieue de Tokyo pour observer le spécimen.

Il se réjouit qu’un tel spectacle ait pu être mis en place au Japon, où le théâtre de rue n’est pas courant. « On voulait accueillir quelque chose de complètement nouveau », justifie Ryoichi Kawaguchi, directeur exécutif du projet « 150e anniversaire, Yokohama ville créative », qui a invité La Machine.

Imaginer une, puis deux immenses arachnides (HAHAAAA finalement il était pas mal mon mot heiiiin? Ndmm) se promener au milieu de dizaines de milliers de personnes lui a donné des migraines, mais ce spectacle, « une première mondiale, » en valait la chandelle, selon lui.

Sa balade terminée, la première araignée sera vite rembarquée pour la France, mais sa « petite soeur » va rester plus de 150 jours sur les docks… avec une sortie quotidienne au programme.

Voilà trève de plaisanterie je trouve l’aventure superbe, à la fois pour les Japonais et pour l’entreprise française dont voici, comme convenu, le site : http://www.lamachine.fr/#/accueil/

Merci aussi à Myk pour m’avoir fait découvrir cette boite

Publicités

2 Réponses

  1. myk

    les photos c’est bien, mais il faut vraiment le voir en vrai. Pour ma part, je ne suis allé qu’à Nantes (donc pas d’araignée ni de girafes) mais déja l’éléphant m’as troué le. D’ailleurs puisqu’on en parle, un petit détail : sa queue se soulève avec une trappe pour faire issue de secours par l’arrière. En cas d’alerte, Babar se chie dessus… …des humains paniqués !!

    26/05/2009 à 10:34

  2. Niwatori

    Ça c’est énorme!
    Je ne suis pas sur de pouvoir voir une de leur bebette un jour, mais je suis vraiment content de connaitre ça et de pouvoir en parler autour de moi!

    Et si Dieu veut, un jour, peut-être je connaitrais l’immense joie de me faire chier par un éléphant mécanique! Amen!

    26/05/2009 à 12:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s